Cap d’Agde

Client Sodeal
Nombre de Biohut 82 Biohut Ponton, 8 Biohut Quai
Date d'installation Mars 2015
Cofinancement Agence de l'Eau RMC

Détails du projet

Le mot du port

Une conduite citoyenne et écologique

Disposant de 3500 postes d’amarrage et soumis à une forte attractivité touristique, le plan d’eau est devenu au fil du temps un espace sensible et une zone à protéger.

Pour ce faire, des actions adaptées aux acteurs du nautisme et de la plaisance, ont été mises en application depuis de nombreuses années : panneaux photovoltaïques, véhicules de service électriques, pompe eaux grises/noires, installations de caniveaux de récupérations des eaux de ruissellement sur zone technique, ou encore création d’une déchetterie portuaire permettant ainsi, de concevoir de manière proactive, la dimension écologique dans les aménagements portuaires proposés.

Parallèlement, à ces actions, le Port mène une politique de sensibilisation et d’accompagnement auprès des usagers, pour prévenir l’ensemble des pollutions toxiques et trophiques.

Le port du Cap d’Agde œuvre également au renfort et à l’équilibre harmonieux de l’écosystème marin.

Une réflexion a été menée pour étudier les secteurs à privilégier dans notre port, afin d’exploiter des aménagements et les dédier au développement des larves et des juvéniles, dans le but de favoriser le repeuplement naturel.

Dans la continuité de ces actions, le Port du Cap d’Agde, soucieux de son environnement souhaite participer activement à l’amélioration de la biodiversité et à la redynamisation de la faune de ses bassins, c’est pourquoi, le Port a adopté le projet Nappex en tant que Port pilote, mais aussi le programme RESPIRE, afin d’élaborer une réponse en matière de biodiversité et d’écologie marine.

Comme le cite Dominique Bourg, vice-président de la fondation Nicolas Hulot,

« Le maître mot de nos relations à la nature n’est plus la maîtrise possessive, mais la responsabilité ».