Monaco

Client
Affaires Maritimes
SEPM
Direction de l’environnement de Monaco
Nombre de Biohut
Port Hercule : 14 Biohut Ponton, 8 Biohut Quai
Fontvieille 18 Biohut Ponton
Date d'installation
Février 2014
Cofinancement
Aucun

Détails du projet

Le mot du port

La protection de l’environnement est une des priorités de la politique de l’Etat monégasque et de nombreuses actions sont notamment menées dans le cadre de la prise en compte de la biodiversité et de la gestion des ressources. C’est donc tout naturellement, que la Direction des Affaires Maritimes (DAM), la Direction de l’Environnement (DE) et la Société d’Exploitation des Ports de Monaco (SEPM) se sont engagées dans le projet NAPPEX. Ce projet s’intègre également dans le prolongement de la certification européenne « Ports Propres », décernée par l’AFNOR, obtenue par la SEPM en septembre 2011.
 Depuis 2002, la SEPM mène de nombreuses actions en faveur de l’environnement comme par exemple la mise en œuvre d’une politique de récupération des eaux grises et des eaux noires, l’obligation pour les usagers d’utiliser des produits respectueux de l’environnement, le nettoyage du plan d’eau garantie en permanence par une équipe dédiée à cette mission, la mise en place de containers pour les déchets spécifiques (batterie, huiles, etc).
 Ainsi, dans le cadre de la restauration du bon état écologique des eaux de la Principauté, et en particulier des ports, les habitats artificiels ont été installés à quai et sur pontons, dans les deux ports existant à Monaco. Ces derniers ont en effet, un positionnement favorable dans l’écosystème (côte rocheuse, proximité d’aires marines protégées, bonne qualité de l’eau…) et contribuent ainsi à l’amélioration de la biodiversité au sein de leur environnement.
 Par ailleurs, les coquilles utilisées pour remplir les cages en acier sont issues de l’Ecloserie « Les Perles de Monaco » et récoltées au sein des restaurants de la Principauté, ce qui a permis un traitement des déchets local et innovant. »